LES FRUSTRATIONS INFINIES

 

une pièce de Benoît Marbot  - mise en scène par l’auteur

 

 

 

                                                                                                                                                Illustration : © Lili Chen

 

 

Coproduction Compagnie Benoît Marbot (licence 2-1046072) – Centre Culturel de Courbevoie – Théâtre de Nesle - avec le soutien de la ville de Courbevoie.

 

 

 

 

Du 03 février au 07 avril 2021

 

le mercredi à 19h & le dimanche à 15h*

 

le vendredi 02/04/21 & le samedi 03/04/21 à 21h

 

(*relâche exceptionnelle dimanche 07/03/21)

 

 

THEATRE DE NESLE

 

www.theatredenesle.com

 

8 rue de Nesle – 75006 PARIS

 

Réservations au 01 46 34 61 04

 

Plein tarif : 20 € - Tarif réduit : 15 €

 

 

 

 

 

Vendredi 5 mars 2021 à 20h

 

CENTRE CULTUREL DE COURBEVOIE

 

14 bis square de l’Hôtel de Ville – 92400 Courbevoie

 

Réservations au 01 43 34 21 89

 

 

 

* Résumé

 

Venue en Chine pour obtenir la libération de son frère accusé de corruption, une Française sollicite le concours d’un jeune diplomate en poste à Pékin et d’une représentante des autorités chinoises. Leurs relations ne seront pas faciles.

 

 

 

 

* Résumé délayé

 

Outrée par l’arrestation de son frère dont elle est venue prouver l’innocence, Sandrine demande à Quentin Martigny, fonctionnaire à l’ambassade de France, d’accélérer sa remise en liberté. Quentin, avec le concours de l’intransigeante Yumei Lin, s’emploie à la satisfaire. Mais les erreurs, la mauvaise foi, le sens du devoir et l’amour compliquent le dénouement de cette délicate affaire où se mêlent les motivations les plus inattendues.

 

Comédie truculente sur les incohérences de notre temps, Les Frustrations infinies nous montre des êtres en quête d’amour, de bonheur et de liberté.

 

 

 

 

 

* Note d’intention

 

« Inspirée d’événements récents, nourrie de mes séjours en Asie, cette pièce évoque l’envers du monde, ses valeurs et ses réponses aux éternelles préoccupations de la nature humaine. Elle parle évidemment de notre époque, des difficultés qu’il y a pour les femmes et les hommes d’aujourd’hui à vivre ensemble. Partout sur terre Les Frustrations infinies se multiplient. Saurions-nous encore être heureux ? Et, ce qui est plus grave, voulons-nous vraiment l’être ?

 

Avec humour, cynisme ou passion, mes personnages se débattent dans leurs contradictions : j’ai voulu les rendre crédibles, émouvants et drôles. On les suivra, je l’espère, on essaiera de les comprendre pour en définitive les aimer ou les juger. Le théâtre le permet, il est même là pour ça. »

 

Benoît Marbot

 

 

* L’auteur

 

Benoît Marbot est né en 1961 à Paris. Il met en scène ses propres textes mais aussi Molière, Marivaux, Courteline, Labiche, Mirbeau... Licencié ès lettres et en philosophie, il dirige le groupe théâtral de l’Université de Nanterre puis part deux ans au Japon dans le cadre de la Coopération animer la troupe de l’Institut Franco-japonais de Fukuoka. A son retour, il s’installe à Courbevoie et crée sa propre compagnie qui, subventionnée par la Ville de Courbevoie et le Conseil Général des Hauts-de-Seine, poursuit depuis plus de vingt-cinq ans une double activité d’action en milieu scolaire et de création contemporaine. Toutes ses pièces sont publiées, plusieurs sont souvent rejouées, certaines ont été traduites et jouées à l’étranger. Il a reçu en 1988 une bourse du Centre National des Lettres et en 1994 une aide à la traduction de la Fondation Beaumarchais.

 

La presse a déjà salué la singularité de son écriture : des situations fortes, des personnages vivants, un dialogue insolite où se côtoient la tendresse et la cruauté, l’humour et la dérision.

 

 

 

 

 

 

* La compagnie

 

Troupe théâtrale professionnelle, la Compagnie Benoît Marbot aura fêté en 2016 ses 30 ans d’existence ! Implantée à Courbevoie depuis 1986, elle est dirigée par un auteur et se consacre essentiellement à la création contemporaine. Par le biais d’animation en milieu scolaire, elle initie aussi les jeunes au théâtre et contribue à la promotion du répertoire français. Son activité s’exerce plus particulièrement à Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine et en région parisienne mais elle présente aussi des spectacles dans toute la France et participe régulièrement à plusieurs festivals.

 

 

 

 

 

* Le décor & les costumes

 

Après des études à l’École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Lille, Philippe Varache joue beaucoup au théâtre à raison de plusieurs pièces par an. Parallèlement, attiré par l’ensemble des corps de métiers de la profession, il passe de l’autre coté en se mettant à la mise en scène, à la scénographie, au costume. Il cumule ces différentes disciplines et après avoir enseigné le costume de spectacle à l’A.T.E.C. (école placée sous le patronage d’Yves Saint Laurent), il reprend la direction de cette formation et son administration au sein de Tabarmukk.

 

 

 

Tabarmukk propose essentiellement une formation de costumier de théâtre mais participe également à des spectacles, visites, animations, ateliers et conférences proposés dans les hôpitaux, les prisons, les foyers de personnes âgées, de travailleurs immigrés ou d’étudiants. Sous la direction de Philippe Varache, Tabarmukk a travaillé ces dernières années avec Gilles Langlois, Carlotta Cléricci, Jean Quercy, Mitch Hooper, Hubert Benhamdine, Olivier Couder, Anne Coutureau, Jean-Claude Seguin, Jean-Luc Borras, Bruno de la Salle, Jacques Décombe, Eric Morin, Anne-Marie Philipe…

 

 

 

 

 

* Les comédiens


 


lili CHEN [Yumei] est entrée à l’âge de 10 ans à l’École de l’Opéra de Pékin où elle apprend jusqu’à sa vingtième année le chant, le jeu dramatique et lyrique, l’acrobatie et les arts martiaux puis elle part se perfectionner aux États-Unis (Denver Chinese Culture). Née à Taïwan, elle gardera des relations très étroites avec l’Opéra de Pékin pour lequel elle continuera de danser en Chine et en Europe mais c’est à Taipei qu’elle commence vraiment sa carrière de comédienne dans des spots publicitaires ou des rôles de figuration. Arrivée en France en 2010 elle obtient une licence des Arts du Spectacle à l’Université de Paris 8 Saint-Denis en poursuivant parallèlement ses activités de mannequine, de danseuse et de comédienne. Elle intègre en 2014 la troupe d’Opéra chinois E.A.C.S. puis en 2019 la Compagnie Remue-Ménage avec lesquelles elle se produit régulièrement comme danseuse ou comédienne en France (Paris, Cannes, Clermont-Ferrand…) ou à l’étranger (Abou Dhabi).

 

 

 

Sarah DENYS [Sandrine] a fait ses premiers pas sur scène en se formant au chant et à la danse durant son enfance et son adolescence. Après des études à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles, elle obtient son diplôme et commence à exercer le métier d’architecte pour financer sa formation en art dramatique au Cours Simon à Paris. Elle y rencontre Merryl Beaudonnet avec qui elle mettra en scène en 2016 Trahisons de Harold Pinter à la Manufacture des Abbesses (Paris) et partagera le rôle d’Emma. Elle incarne ensuite Sophie d’Aubusson dans Cruelle Aurore de Benoît Marbot au théâtre du Petit Parmentier de Neuilly-sur-Seine en 2017, puis Lucie Dreyfus dans Je suis Dreyfus dans l’Affaire de Nathalie Ganem au Théâtre du Guichet Montparnasse à Paris en 2018.  Trahisons de Pinter était à l’affiche du Théâtre des Corps Saints durant le Festival d’Avignon OFF en 2019. Représentée par Cédric Pourcher, agent chez Cinéart, elle tourne dans le film Governance du réalisateur italien Michael Zampino puis dans le téléfilm Faux-semblants réalisé par Akim Isker pour France 2. Elle travaille actuellement à la mise-en-scène de la pièce C’est un dur métier que l’exil de Jean-Pierre Willemaers.

 

 

César FORGET [Quentin] a d’abord suivi une formation d’ingénieur du son à l’Ecole du cinéma EICAR sans renoncer au théâtre qu’il pratique depuis le plus jeune âge. Il complète sa formation de comédien au Théâtre de Dix heures et joue plusieurs spectacles sous la direction de Mathieu Mottet (Baba Yaga en 2015, De nos amours en 2016, Italienne scène et orchestre en 2019) de Marc Dumontier (Dernier jour de campagne) et plus récemment de Chantal Mélior (Les Grenouilles d’Aristophane au Théâtre du Voyageur d’Asnières). On l’a vu plusieurs fois à la télévision, notamment dans la série Scènes de Ménages dans le rôle de « Loïc » sous la direction de Francis Duquet mais aussi dans Commissariat Central sous celle de Luc David. Récemment, il fut aussi « Enzo » dans la série télévisée de Thomas Lipmann En Famille. On le verra bientôt dans une adaptation de Bartleby sous la direction de François Louis à Asnières-sur-Seine.

 


 

Les Frustrations infinies a paru aux Éditions L’HARMATTAN.

 

 

Pour toute information sur ce spectacle

 

veuillez contacter :

 

 

 

COMPAGNIE BENOIT MARBOT

108 avenue de la République

92400 COURBEVOIE

 

Téléphone : 01.43.34.21.89 ou 06.81.03.17.65

 

cie.benoit.marbot@wanadoo.fr